NOUVELLES
01/12/2012 09:15 EST | Actualisé 31/01/2013 05:12 EST

Coupe des Confédérations - Couac au tirage au sort

Le tirage au sort de la Coupe des Confédérations a connu un couac quand le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke s'est retrouvé samedi avec deux équipes pour une seule position déterminant l'ordre des matches, provoquant un moment de flottement lors de la cérémonie.

Le revisionnage des images de la cérémonie a permis de désigner le coupable, le célèbre chef cuisinier brésilien Alex Atala, un des assesseurs avec la top-model brésilienne Adriana Lima de M. Valcke, maître de cérémonie.

L'erreur du cuisinier, qui s'est trompé dans la répartition des boules désignant la position, ne changeait rien pour la composition du groupe en question, celui de l'Espagne (avec Uruguay, Tahiti et le futur vainqueur de la CAN). Mais cette méprise empêchait de connaître les dates et lieux des matches, déjà préétablis en fonction des positions dans le groupe. Et cela a provoqué un petit bug sur l'écran géant qui donnait les groupes en direct dans la salle de cérémonie située à côté d'un grand hôtel à l'est de Sao Paulo.

M. Valcke a tenté de prendre cela avec humour, lançant sur scène: "Monsieur le président Blatter, j'ai besoin de votre aide là", devant une salle confuse. Puis, tout est rapidement rentré rapidement dans l'ordre.

Ce tirage au sort avec huit équipes était pourtant simple dans sa procédure, contrairement à celui d'un Mondial avec 32 équipes.

Les grosses affiches de la Coupe des Confédérations étaient ainsi déjà connues.

M. Valcke avait dévoilé mercredi que le Brésil, pays hôte, serait dans le groupe A et l'Espagne, championne du monde en titre, dans le groupe B.

La règle stipulant que deux équipes d'une même confédération ne peuvent se rencontrer au premier tour plaçait automatiquement l'Italie avec la Seleçao et l'Uruguay avec la "Roja". Il ne restait plus samedi que quatre équipes à répartir au tirage.

pgr/alh

PLUS:afp