NOUVELLES
01/12/2012 02:06 EST | Actualisé 31/01/2013 05:12 EST

Angleterre - 15e journée: Chelsea et Arsenal en crise, City piétine

Manchester City, tenu en échec à domicile par Everton (1-1), a raté l'occasion de prendre ses distances avec Manchester United alors que Chelsea et Arsenal se sont écroulés à West Ham (3-1) et face à Swansea (2-0) samedi lors de la 15e journée du Championnat d'Angleterre.

City pouvait mettre la pression sur MU avant le début de son match à Reading en fin d'après-midi, mais une nouvelle entame de match manquée a coûté cher aux Citizens, encore une fois menés au score.

Comme très souvent cette saison, les joueurs de Roberto Mancini sont revenus dans la rencontre, sur un penalty généreux accordé par l'arbitre. Carlos Tevez l'a transformé et à chaque fois que l'Argentin a marqué en Championnat depuis son arrivée au club en 2009, City n'a jamais perdu !

La statistique s'est vérifiée samedi mais les champions d'Angleterre ont manqué plusieurs occasions en seconde période, laissant échapper une victoire qui leur aurait donné provisoirement deux points d'avance sur United.

En bons voisins, Chelsea et Arsenal font eux presque tout pareil ces derniers temps. Après deux matches nuls de suite, face à Manchester City (0-0) et Fulham (0-0) pour les Blues, et contre Aston Villa (0-0) et Everton (1-1) pour les Gunners, les deux clubs sont tombés de très haut samedi avec deux humiliantes défaites.

Cauchemar

---------

Chelsea menait à la mi-temps à West Ham, avant de s'effondrer et d'être totalement dominé après la pause, finissant ainsi par s'incliner. Arsenal, dans un mauvais jour et en manque complet d'inspiration, a été lui logiquement battu par Swansea, évitant de peu une plus large défaite.

La seule différence, c'est que Chelsea a changé de manageur il y a dix jours. Mais le retour de Rafael Benitez en Angleterre est pour l'instant un cauchemar: il n'a toujours pas gagné, son équipe n'a marqué qu'une fois en trois rencontres et les supporteurs continuent de chanter le nom de son prédécesseur Roberto Di Matteo.

Surtout, Chelsea, désormais troisième, ex-aequo avec Tottenham et West Bromwich Albion, n'a plus gagné depuis sept matches de Championnat ! Et la crise pourrait encore s'aggraver la semaine prochaine en cas d'élimination en Ligue des champions.

Arsène Wenger est lui toujours à Arsenal, mais il n'a jamais été aussi contesté qu'aujourd'hui. L'Alsacien connaît son pire début de saison depuis son arrivée à Londres en octobre 1996.

Les Gunners sont 10e au classement, à douze points du leader Manchester City après quinze journées, une situation jamais vue sous Wenger. Leur performance face à Swansea a été d'une faiblesse incroyable, tant offensivement que défensivement.

La bonne affaire du week-end est pour Tottenham. Les partenaires du gardien français Hugo Lloris, une nouvelle fois titulaire, ont remporté leur troisième match de Championnat d'affilée, avec la manière à Fulham (3-0), pour revenir à hauteur de Chelsea et de West Bromwich, battu à domicile par Stoke (1-0).

Enfin, en bas du tableau, les Queens Park Rangers ont dominé dans le jeu Aston Villa mais n'ont toujours pas gagné (1-1) cette saison. QPR pointe à sept longueurs du premier non-relégable et la tâche d'Harry Redknapp pour sauver le club de la relégation s'annonce ardue.

cc/es

PLUS:afp