NOUVELLES
30/11/2012 11:16 EST | Actualisé 30/01/2013 05:12 EST

Rappel de sang : retour à la normale dans les hôpitaux de Québec et Lévis

La situation rentre progressivement dans l'ordre dans les hôpitaux de Québec et de Lévis après la mise en quarantaine jeudi d'une importante quantité de réserve de sang.

Les opérations chirurgicales reportées à Québec et à Lévis seront traitées en priorité vendredi alors que les établissements recevront de nouveaux lots de sang.

« On devrait être approvisionné en sang selon nos demandes. Il ne devrait pas y avoir de problèmes pour effectuer l'ensemble du programme opératoire aujourd'hui », explique Geneviève Dupuis, porte-parole du Centre universitaire de Québec (CHU) qui regroupe cinq hôpitaux dans la capitale.

Hier, une cinquantaine d'interventions chirurgicales ont été annulées à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de l'Université Laval, à l'Hôtel-Dieu de Québec, à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, à l'Hôpital Saint-François d'Assise, à l'Hôpital du Saint-Sacrement et à l'Hôtel-Dieu de Lévis.

Tests effectués

Le ministre de la Santé a indiqué que les tests se poursuivent afin de déterminer si les sacs de sang retirés par Héma-Québec sont contaminés ou non. La défectuosité proviendrait d'un problème d'étanchéité dans la tubulure.

Réjean Hébert estime que Héma-Québec a bien géré la situation : « On avait un problème de tubulure qui aurait pu entraîner une contamination au niveau des bactéries qu'on retrouve au niveau de l'air ambiant. On ne parle pas de contamination par le VIH ou par l'Hépatite, on parle d'une contamination simple », précise-t-il.

Le ministre Hébert applaudit la décision prudente d'Héma-Québec de retirer les stocks jusqu'à ce que les tests démontrent que le sang n'est pas contaminé.

PLUS: