VIDEO
30/11/2012 12:17 EST | Actualisé 30/01/2013 05:12 EST

Il y a 30 ans, Jackson marquait l'histoire de la pop avec <i>Thriller</i>

Avec une centaine de millions d'exemplaires vendus, huit prix Grammy et une place parmi les plus grands albums de l'histoire, Thriller, lancé le 30 novembre 1982, est une illustration du génie créatif et de la vision de Michael Jackson.

Jackson et le producteur Quincy Jones, insatisfaits de la reconnaissance obtenue avec le précédent album, Off the wall, qui, malgré des millions d'exemplaires vendus, n'avait remporté qu'un seul Grammy, démarrent la production de Thriller avec l'ambition de plaire à un public plus large.

Avec plus de 500 maquettes en main au départ, Jackson et Jones ne gardent au final que 9 chansons pour l'album. Même si leur chimie musicale est évidente, le chanteur et le producteur n'ont pas toujours la même vision. Sur Billie Jean, Jones souhaite réduire à quelques secondes l'introduction musicale. C'est finalement Jackson qui aura le dernier mot.

Sur Beat it, Eddie Van Halen, leader du groupe homonyme, est invité à enregistrer un solo de guitare. Ce rapprochement entre l'univers du rock et du R and B, entre un artiste blanc et un artiste noir, fait tomber des barrières et fera des petits - la collaboration entre Aerosmith et Run DMC, notamment.

On peut également entendre la voix de Paul McCartney en duo avec Jackson sur la pièce The girl is mine

La vidéo pour la pièce Thriller, pastiche d'un film d'horreur à la sauce West side story, marque également un précédent dans la commercialisation d'un album. Le budget du film d'une quinzaine de minutes s'élève à près de 500 000 $.

Bien sûr, la plupart des neuf pièces de l'album, à commencer par Beat it et Billie Jean, font malheur sur les pistes de danse, encore aujourd'hui d'ailleurs.

Thriller sera suivi cinq ans plus tard par l'album Bad, un autre immense succès pour l'ex-Jackson five. Bad ne se vendra toutefois pas autant que son prédécesseur.

Aujourd'hui, la décennie 80 est considérée comme la période la plus importante de la carrière de Jackson. À la fin des années 80, il amorcera une transformation physique marquée par plusieurs chirurgies plastiques et un changement de la couleur de sa peau.

Le roi de la pop est décédé le 29 juin 2009 à 50 ans.

Le vidéoclip Thriller

PLUS:video