NOUVELLES
30/11/2012 01:54 EST | Actualisé 30/01/2013 05:12 EST

20 Irakiens voulant entrer dans l'armée brièvement enlevés au nord de Bagdad

Vingt Irakiens qui se rendaient du nord de l'Irak vers Bagdad pour passer les tests médicaux nécessaires pour rejoindre l'armée ont été brièvement enlevés vendredi, ont indiqué la police et l'armée.

Ces 20 Irakiens ont été kidnappés dans un restaurant près de Baïji, au nord de Bagdad, a indiqué à l'AFP un lieutenant de police, ajoutant que les ravisseurs les avaient emmenés à bord de huit véhicules en direction de la province d'Anbar, ancien fief de divers groupes insurgés dans l'ouest du pays.

Ils ont finalement été libérés quelques heures plus tard lors d'une opération militaire, a indiqué un colonel de la 4e division de l'armée, chargée de la zone où ont eu lieu les enlèvements, précisant qu'ils se trouvaient sur une base militaire près de Tikrit.

Quatre membres d'Al-Qaïda ont été arrêtés, a-t-il indiqué.

Le lieutenant de police a confirmé la libération des 20 hommes dans une opération militaire à 80 kilomètres à l'ouest de Baïji, et l'arrestation de quatre des ravisseurs.

Les enlèvements étaient monnaie courante durant les pires violences qu'a connues l'Irak en 2006-2007, mais sont devenus moins fréquents au fil des ans.

La violence a également diminué significativement depuis les années noires, mais les attentats restent quasi quotidiens contre les forces de sécurité, des dirigeants politiques ou la communauté chiite majoritaire dans le pays.

strs/wd/tg/cco

PLUS:afp