NOUVELLES
29/11/2012 01:32 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Un plaidoyer pour un appui accru à l'industrie aérospatiale

Le gouvernement canadien doit tout mettre en oeuvre pour renforcer ses politiques et ses programmes publics afin de renforcer sa position mondiale en aérospatiale, selon l'examen de l'industrie rendu public jeudi par l'ancien ministre conservateur David Emerson.

Le rapport, qui avait été commandé par le gouvernement du Canada en février, souligne que la prépondérance du Canada dans l'industrie aérospatiale est menacée par « un environnement mondial hautement compétitif et en mutation rapide ».

Plusieurs pays dont la puissance économique augmente commencent à développer leur propre industrie aérospatiale et y allouent beaucoup de ressources, explique le document. Parallèlement, la chaîne d'approvisionnement en aérospatiale se mondialise, délocalisant usines et emplois à l'étranger.

L'étude conclut que ce sont les entreprises aérospatiales privées qui détermineront l'avantage concurrentiel dans la nouvelle économie mondiale. Toutefois, elle avance que l'État peut jouer un rôle crucial pour aider ses entreprises nationales:

  • En déclarant le secteur de l'aérospatiale « prioritaire », ce qui lui assurerait plus de financement au sein des programmes de recherche déjà existants.

  • En mettant en place des politiques d'aide à l'industrie adéquates, dont un financement de la recherche et du développement qui s'assure que les projets se concrétisent.

  • En appuyant l'industrie grâce aux marchés publics, en obligeant entre autres les entreprises qui souhaitent vendre des appareils au gouvernement à prendre des engagements en matière de retombées industrielles et technologiques pour le Canada.

  • En facilitant l'accès aux marchés mondiaux. Le rapport suggère la conclusion d'accords de coopération bilatéraux avec les partenaires traditionnels du Canada, comme les États-Unis et l'Europe, ainsi qu'avec les puissances en ascension comme la Chine et l'Inde.

  • En s'assurant qu'une main-d'oeuvre qualifiée soit formée, en incitant les jeunes à se diriger vers le domaine de l'aérospatiale.

L'industrie aérospatiale canadienne est la cinquième en importance au monde, et la deuxième plus grande par rapport à la taille de son économie, derrière les États-Unis. Elle génère des revenus de 22 milliards de dollars par an et compte 66 000 employés.

PLUS: