NOUVELLES
29/11/2012 02:27 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Soudan: l'ancien chef des renseignements hospitalisé après son arrestation

L'ancien chef des services de renseignement soudanais, arrêté il y a une semaine dans le cadre d'une enquête sur un complot contre la sécurité nationale, a été hospitalisé en raison de problèmes cardiaques, a indiqué son frère jeudi.

Salah Gosh a été arrêté en même temps que 12 autres personnes le 22 novembre.

"Nous craignons pour sa vie car il a déjà eu des problèmes cardiaques, et il est désormais aux mains de ses ennemis" a indiqué à l'AFP le frère de M. Gosh, Abdelazim Abdallah.

Les autorités "ont autorisé son épouse et deux de ses filles à le voir" à l'hôpital al-Amal, qui est lié aux services de sécurité, a ajouté M. Abdallah.

Selon le ministre de l'Information Ahmed Bilal Osman, M. Gosh et d'autres militaires de haut-rang ont été arrêtés dans le cadre de la même enquête sur un complot qui aurait "visé la stabilité de l'Etat et certains dirigeants de l'Etat".

Les autorités n'ont donné que peu de précisions, mais selon des analystes, cet incident concerne avant tout des dirigeants islamistes ultra-conservateurs, laissant apparaître les remous agitant le régime du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 23 ans.

M. Gosh a dirigé les services de sécurité soudanais pendant une décennie jusqu'en 2009. Devenu conseiller du président Béchir sur les questions de sécurité avant son limogeage l'an dernier, il poussait pour un dialogue avec l'opposition politique.

str-it/cnp/hj

PLUS:afp