NOUVELLES
29/11/2012 06:13 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Mondial-2014 - Brésil: Scolari s'offre sa première polémique

Luiz Felipe Scolari, qui vient d'être rappelé à la tête de la Seleçao, a provoqué une polémique en déclarant jeudi que ses joueurs devaient s'habituer à la pression ou dans le cas contraire aller "travailler pour la Banque du Brésil".

"Nos joueurs savent que ce sera l'un des titres les plus importants jamais conquis par le Brésil. Ils doivent travailler dans ce sens. Si vous (les joueurs) ne supportez pas la pression, vous pouvez aller travailler à la Banque du Brésil. Vous vous retrouverez dans un bureau et vous ne ferez rien", a déclaré le technicien en conférence de presse.

"Banco do Brasil", institution financière publique, n'a pas du tout apprécié les déclarations de l'homme qui avait conduit Ronaldo et les siens au titre de champion du monde en 2002.

"Banco do Brasil regrette le commentaire malheureux de l'entraîneur Luis Felipe Scolari et affirme qu'elle possède 116.000 employés qui, chaque jour, portent le maillot de la Banque, avec les couleurs du Brésil, et travaillent avec dévouement et engagement", a déclaré la banque dans un communiqué.

Felipao, 64 ans, qui succède au poste de sélectionneur à Mano Menezes, démis de ses fonctions jeudi dernier, fera ses débuts le 6 février lors d'un match amical contre l'Angleterre.

vel/we/sk

PLUS:afp