NOUVELLES

Le FMI appelle le Pakistan à contenir son déficit budgétaire

29/11/2012 01:51 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Le FMI a appelé jeudi le Pakistan à contenir son déficit budgétaire afin de faire face à la situation économique "difficile" du pays et à l'impact des catastrophes naturelles.

"La situation est rendue plus compliquée par un environnement mondial incertain, une situation nationale difficile et l'impact négatif des catastrophes naturelles", souligne le Fonds monétaire international dans un communiqué, ajoutant que la croissance dans le pays reste "insuffisante".

Pour la troisième année consécutive, le Pakistan a été frappé par d'importantes inondations qui ont affecté des millions de personnes dans le pays et freiné l'activité économique.

Pour l'exercice budgétaire 2012-2013, entamé le 1er juillet, le Fonds prévoit une progression de 3,2% du produit intérieur brut pakistanais contre 3,7% cette année.

Selon le FMI, la réduction du déficit public au Pakistan est "essentielle" pour rétablir la "stabilité économique" du pays.

Hors dons extérieurs, le déficit du pays a atteint 8,5% du PIB en 2011-2012, estime l'organisation, et il devrait s'établir à 6,4% pour l'exercice en cours.

Dans ce contexte, le Fonds appelle les autorités pakistanaises à faire des "efforts" en élargissant l'assiette des principaux impôts et en réduisant les aides directes versées par le gouvernement.

Le Pakistan bénéficiait jusqu'en septembre d'un prêt du FMI de 10,7 milliards de dollars, dont il n'aura touché que les deux tiers. Mais le gouvernement a indiqué qu'il ne souhaitait pas en demander de nouveau.

jt/mj/bdx

PLUS:afp