NOUVELLES
29/11/2012 10:46 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Le Cléac'h loin devant, mais ralenti

Le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) est plus que jamais en tête du Vendée Globe dans l'Atlantique sud.

Jeudi matin, il devançait le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss) et le Français Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3), nouveau troisième.

Le Cléac'h se retrouve dans cette position enviable grâce à une stratégie payante, prenant la route sud plus longue mais plus ventée.

Il s'agit de sa plus importante avance depuis le début de la course. Il est toutefois en perte de vitesse, se déplaçant à 6 ou 7 noeuds de moins que Dick et François Gabart (Macif).

L'option sud choisie par les deux skippers français permet de « toucher la dépression qui arrive des côtes de l'Argentine et accélère fort depuis cette nuit », selon les précisions du site officiel de la course autour du monde en solitaire et sans escale.

Le Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) a été la première victime de cette stratégie, en rétrogradant de la 3e à la 5e place dans la nuit.

Dans son sillage, Jean Le Cam (SynerCiel) et Dominique Wavre (Mirabaud) reviennent fort, mieux que Mike Golding (Gamesa), « légèrement décalé à l'est dans le groupe des chasseurs ».

L'Espagnol Javier Sanso (Acciona 100 pour cent EcoPowered) poursuit sa remontée et recolle peu à peu à ce groupe de chasse.

Arnaud Boissières (Akena Vérandas), Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) et Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets) avalent 350 milles nautiques par jour, mais restent loin des premiers.

L'Italien Alesandro Di Benedetto (Team Plastique) ferme la marche de cette flotte réduite à 13 bateaux.

(The Associated Press)

PLUS: