BIEN-ÊTRE

La majorité des Français distingue amour et fidélité

29/11/2012 02:07 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Plus d'un Français sur deux (53%) considère qu'il est possible d'être amoureux tout en faisant preuve d'infidélité, d'après un sondage réalisé par Ipsos pour le site de rencontres Gleeden, rendu public jeudi 29 novembre.

Etre infidèle est de moins en moins tabou. Le sondage révèle ainsi que 40% des Français déclarent avoir été ou pouvoir être infidèles.

Cette étude a été réalisée en ligne, entre le 19 et le 25 octobre 2010, auprès d'un échantillon représentatif de la population de 1.501 Européens mariés ou en couple âgés de plus de 18 ans, dont 500 Français.