NOUVELLES
29/11/2012 03:19 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Hausse du pétrole après des discussions prometteuses sur le budget américain

Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par un regain d'espoir sur l'avancée des discussions destinées à éviter une impasse budgétaire aux Etats-Unis, le premier consommateur de brut au monde.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a gagné 1,58 dollar à 88,07 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le pétrole, qui avait entamé la semaine du mauvais pied, pénalisé par la nervosité croissante des courtiers face à la perspective d'une impasse budgétaire aux Etats-Unis, a repris du terrain jeudi, porté par des espoirs d'avancée dans les négociations.

"Le marché du pétrole évolue dans le sillage des autres marchés financiers et regarde avec attention l'avancée des discussions sur la question" du budget américain, a noté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

En effet, en l'absence d'accord politique avant la fin de l'année entre républicains et démocrates, une cure d'austérité forcée risquerait d'anéantir la reprise encore vacillante de l'économie américaine, ce qui inquiétait les investisseurs pour la demande en brut aux Etats-Unis.

Or, "les courtiers pétroliers ont l'impression qu'un accord pourrait intervenir pour éviter ce +mur budgétaire+", a-t-il poursuivi.

En effet des propos tenus mercredi par le président américain Barack Obama qui a appelé à la conclusion d'un accord avant Noël et par le chef de file des républicains à la chambre des Représentants, John Boehner, qui s'est dit optimiste sur l'issue des discussions, ont ravivé l'espoir des courtiers.

"Il y a un regain d'espoir sur les chances d'éviter la menace du +mur budgétaire+", a noté David Bouckhout, de TD Securities.

En outre, des inquiétudes sur la situation au Moyen-Orient, "et notamment au Yémen après le meurtre de diplomates, a accentué la hausse des cours", a indiqué M. Lipow, les opérateurs craignant des perturbations de l'approvisionnement en brut dans la région.

En effet, un diplomate saoudien a été abattu mercredi en plein jour à Sanaa par des inconnus qui ont également tué son garde du corps, selon le ministère saoudien des Affaires étrangères.

ppa/jum/rap

PLUS:afp