NOUVELLES

Crash du Concorde en 2000: Continental Airlines et deux employés acquittés

29/11/2012 09:21 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

VERSAILLES, France - En France, la cour d'appel de Versailles a acquitté jeudi la compagnie aérienne américaine Continental Airlines et deux de ses employés qui étaient poursuivis pour la catastrophe du Concorde qui avait fait 113 morts le 25 juillet 2000, à Gonesse.

Un tribunal de première instance avait d'abord condamné la compagnie à une amende de 200 000 euros (258 000 $ CAN) et à verser à Air France un million d'euros (1,29 million $ CAN) de dommages et intérêts. Continental Airlines avait fait appel, estimant que la version de l'accusation n'était qu'une hypothèse.

La cour d'appel a reconnu l'existence de fautes, mais sans lien de causalité avec l'accident du Concorde.

Continental a été mis en cause car l'un de ses appareils avait perdu une pièce au décollage, sur la piste. Peu après, le Concorde aurait heurté cette pièce, qui a pu l'endommager. Le Concorde s'est ensuite écrasé, en flammes.

-

PLUS:pc