NOUVELLES
29/11/2012 06:02 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Bengals: Andy Dalton et Rey Maualuga ont bien répondu à l'appel de Lewis

CINCINNATI - Le quart Andy Dalton des Bengals est resté à peu de choses près le même, depuis que l'entraîneur Marvin Lewis lui a demandé plus de leadership, mais ses statistiques sont devenues bien meilleures.

Les Bengals ont gagné trois matches sur quatre depuis que Lewis a publiquement fait savoir à Dalton et au secondeur Rey Maualuga de prendre en charge l'attaque et la défense, respectivement.

Le club vient de signer trois gains de suite, inscrivant en moyenne 31 points à chaque match. Au fil de cette séquence le jeune Dalton, quart de deuxième année, a récolté 639 verges de gains par la passe, dont neuf touchés, et cela sans être intercepté. Lors des sept premières rencontres, il a totalisé 13 passes de touché et 10 interceptions.

«Je ne pense pas qu'Andy ait changé de personnalité, a dit le coordonnateur offensif des Bengals, Jay Gruden. Andy va toujours rester le même. Il va mener par l'exemple et il est très compétitif, mais ce n'est pas lui qui va parler le plus souvent ou le plus fort. Ce qu'il a réalisé, selon moi, c'est qu'il y a un sentiment d'urgence. Il savait qu'il devait mieux jouer pour nous permettre de gagner, et il a vraiment élevé son jeu.»

Maualuga aussi a mis les bouchées doubles et est devenu plus fiable, ce qui fait dire à Lewis que ses propos ont été bien reçus.

«On peut croire qu'ils ont été motivés par le fait que je leur ai rappelé ce qu'ils ont comme habiletés, a dit Lewis. Je pense qu'ils ont compris qu'il faut aller de l'avant en prenant le contrôle.»

Depuis sa sortie publique, Lewis les a envoyés comme capitaines pour les tirages au sort puis dimanche dernier, avant un gain contre Oakland, il a fait mettre un petit C sur le devant de leurs uniformes. Les deux joueurs ne l'ont su qu'une fois arrivés au stade, et ils ont bien été surpris.

«J'étais un peu en admiration, a dit Maualuga. C'est un peu comme une bénédiction et un honneur, mais il faut s'assurer d'en être digne avec notre jeu sur le terrain.»

«J'ai été capitaine partout où je suis passé, a dit Dalton. C'est très agréable de mériter le respect de Marvin et des entraîneurs. Il nous a donné comme message que nous sommes les meneurs de l'équipe, et nous avons bien répondu. Ça fait du bien.»

Les Bengals (6-5) sont au coeur de la course aux éliminatoires dans l'Américaine à l'approche de leur match de dimanche à San Diego, contre les Chargers (4-7).

Le demi offensif BenJarvus Green-Ellis, des Bengals, voudra récolter au moins 100 verges au sol dans un troisième match consécutif, face à des Chargers qui voudront stopper une série de trois défaites.

PLUS:pc