NOUVELLES
29/11/2012 05:11 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Arabie: Amnesty appelle à la libération de 15 parents de détenus islamistes

Amnesty International a appelé les autorités saoudiennes à libérer ou faire juger 15 hommes arrêtés lors d'une manifestation organisée mardi à Ryad pour appeler à la libération de proches islamistes.

"Les autorités (saoudiennes) doivent libérer toutes les personnes arrêtées lors de la manifestation de mardi ou les inculper" pour les faire juger, écrit le directeur régional de l'organisation de défense des droits de l'Homme, Philip Luther, dans un communiqué publié mercredi soir.

Amnesty indique que la police détient 15 hommes arrêtés près du siège de la Commission des droits de l'Homme à Ryad. Quelque 22 femmes et huit enfants ont été relâchés peu après leur interpellation, selon le communiqué.

Mardi, la police a dispersé des dizaines de protestataires rassemblés à Ryad pour réclamer la libération de proches, des détenus de la mouvance islamiste extrémiste dont certains sont maintenus en prison sans jugement.

"Participer à une manifestation pacifique ou critiquer les autorités pour le traitement de proches détenus ne peut être une raison légitime pour des arrestations et des détentions", a souligné Philip Luther.

Les manifestations sont interdites en Arabie saoudite.

Le 16 octobre, Amnesty International avait appelé Ryad à respecter le droit des Saoudiens à manifester pacifiquement, et estimé que les forces de sécurité devaient "cesser de détenir ou de recourir à une force excessive contre ceux qui pratiquent ce droit".

bur/lyn/tm/vl

PLUS:afp