NOUVELLES
28/11/2012 04:38 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Wall Street clôture en nette hausse, plus optimiste sur le budget américain

Wall Street a nettement avancé mercredi, gagnée par l'espoir d'avancées dans les discussions sur le budget américain après des déclarations jugées encourageantes de Barack Obama et d'un responsable républicain: le Dow Jones a pris 0,83% et le Nasdaq 0,81%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a avancé de 106,98 points à 12.985,11 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 23,99 points à 2.991,78 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a progressé de 0,79% (+10,99 points) à 1.409,93 points.

La séance new-yorkaise s'est déroulée mercredi au rythme des craintes puis des espoirs d'avancées dans les discussions politiques à Washington sur le budget des Etats-Unis.

Ces discussions visent à éviter la mise en place automatique d'une cure d'austérité drastique risquant d'anéantir la reprise encore fragile de l'économie, en l'absence d'accord sur un plan de rédcution de la dette d'ici la fin de l'année.

Après une ouverture dans le rouge, les indices se sont rapprochés de l'équilibre peu avant la mi-séance après des déclarations du chef de file républicain à la chambre des Représentants John Boehner qui s'est dit optimiste sur l'issue des discussions.

Peu après, avant une réunion avec une quinzaine de dirigeants d'entreprises américaines de premier plan au sujet de cette menace d'un "mur budgétaire", le président Obama a appelé à la conclusion d'un accord sur la réduction du déficit avant Noël.

"Les indices étaient allés trop loin dans le rouge ce matin et ils ont bénéficié d'un rebond technique, favorisé par ces déclarations", a noté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.

Selon lui, même si rien de vraiment nouveau n'a été dit, du moins en public, les dirigeants politiques ont réussi à changer l'humeur des courtiers, notamment en désignant Noël comme date butoir, "car cela laisse penser que des avancées sont en train d'être accomplies hors du feu des projecteurs", a-t-il estimé.

Les courtiers ont également suivi avec attention la publication du Livre beige, un rapport de conjoncture publié mercredi par la Réserve fédérale (Fed), qui a fait état d'une croissance américaine restant bloquée à faible régime, entravée par les suites du passage de l'ouragan Sandy et les incertitudes liées au budget.

Le marché obligataire a progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,617% contre 1,645% mardi, et celui à 30 ans à 2,779 contre 2,791%.

ppa/jum/mdm

PLUS:afp