Huffpost Canada Quebec qc

Pierre Duhaime, ex-président de SNC-Lavalin, a été arrêté par l'UPAC

Publication: Mis à jour:
PIERRE DUHAIME
PC

L'ex-président de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, soupçonné de complot de fraude, fraude et usage de faux, a été arrêté mercredi par l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

La fraude serait en lien avec le Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

En octobre, des informations du journal La Presse laissaient supposer que SNC-Lavalin aurait obtenu le contrat de construction du CUSM, de 1,3 milliard de dollars, grâce à des paiements suspects de 22 millions de dollars.

L'ancien vice-président directeur de la division construction de SNC-Lavalin, Riadh Ben Aïssa, est également touché par ces accusations. Ce dernier est actuellement en détention en Suisse, où il a été arrêté et interrogé en avril dernier, au moment où le siège social de la firme d'ingénierie SNC-Lavalin, à Montréal, était perquisitionné. Il est depuis inculpé pour escroquerie, corruption et blanchiment d'argent en lien avec des affaires conclues en Afrique du Nord.

Quant à Pierre Duhaime, il a dû démissionner en mars dernier en raison de révélations sur des paiements irréguliers de la firme montréalaise d'ingénierie. SNC-Lavalin avait alors révélé après une enquête interne que les paiements douteux s'élevaient à 56 millions de dollars.

Maintenant, les paiements de SNC-Lavalin qui font l'objet d'une enquête s'élèvent à 195 millions de dollars.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Construction: la (longue) marche vers une enquête
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

SNC Lavalin profit falls less than expected, shares up

Former SNC-Lavalin executive charged in Switzerland: report

SNC-Lavalin's Ben Aissa suffered post-traumatic stress: statement

ON THE MONEY TRAIL: Corruption in the news - Nov. 2

Information financière: les comptables récompensent SNC-Lavalin

It's big-money business as usual between Ottawa and SNC-Lavalin

SNC-Lavalin perd encore du terrain

SNC-Lavalin: paiements suspects de 139 millions