NOUVELLES
28/11/2012 07:31 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Les Falcons peuvent s'approcher du titre en battant les Saints jeudi

ATLANTA - Les Falcons sont sur le point de mériter le championnat de leur section, mais le club n'a pas été aussi dominant contre ses plus grands rivaux dans le Sud de la Nationale.

Les Saints ont remporté les quatre dernières confrontations, incluant une victoire de 31-27 au Superdome, le 11 novembre.

Quand les deux clubs s'affronteront à nouveau, jeudi soir, les Falcons (10-1) auront la chance de faire un pas de plus vers le titre, s'ils l'emportaient. Ils seraient ensuite assurés du championnat si les Broncos battaient les Buccaneers dimanche.

Ce n'est toutefois pas le genre de choses que l'entraîneur Mike Smith mentionne à ses troupiers.

«Je n'étais pas au courant (de ce scénario), a dit le demi offensif Michael Turner. Nous prenons les choses un match à la fois. Nous savons qu'il n'y a rien de garanti.»

Les Saints (5-6) doivent gagner pour rester dans la course aux éliminatoires. Le club progresse depuis qu'il a perdu les quatre premiers matches de la saison, mais il y a eu un cahot sur la route avec la défaite de 31-21 contre les 49ers, la semaine dernière.

Le match de jeudi opposera deux des quarts les plus productifs de la NFL.

Matt Ryan des Falcons a une fiche de 31-4 en cinq saisons comme partant au Georgia Dome. Il a établi un sommet personnel avec 411 verges de gains par la passe, le 11 novembre, fournissant trois passes de touché. Jeudi, il voudra porter à cinq sa série de matches avec au moins 300 verges par la passe.

La domination des Saints face aux Falcons a commencé en 2006, quand Drew Brees s'est joint à la formation. Ce dernier a une fiche de 11-2 contre l'équipe d'Atlanta, récoltant en moyenne 302,8 verges par match.

Le demi de sûreté Thomas DeCoud, des Falcons, dit que lui et ses confrères doivent couvrir de plus près Jimmy Graham et les autres ailiers des Saints.

«Nous savons que Drew est très, très précis, mais nous voulons lui rendre la tâche aussi difficile que possible», a confié DeCoud.

La bonne nouvelle pour les Saints, c'est qu'ils ne sont pas loin du coeur de la course aux éliminatoires. Brees n'a d'ailleurs pas voulu parler d'un match qu'on ne peut pas se permettre de perdre.

«Chaque match est important, a dit Brees. Nous sommes encore au mois de novembre. Ça ne veut pas dire que nous prenons les choses à la légère... nous savons à quel point c'est un gros match, mais nous le voyons comme notre prochain match, c'est tout. Nous connaissons la qualité de l'adversaire et nous nous attendons à devoir travailler très fort.»

PLUS:pc