NOUVELLES

Le Canada et le Mexique vont travailler ensemble sur la question des visas

28/11/2012 05:03 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Ottawa et Mexico ont convenu mardi de résoudre ensemble l'épineuse question des visas imposés depuis 2009 aux Mexicains souhaitant se rendre au Canada, a annoncé le Premier ministre canadien Stephen Harper aux côtés du président élu du Mexique, Enrique Peña Nieto.

Le gouvernement conservateur de Stephen Harper avait décidé de rétablir de manière impromptue le retour des visas d'entrée sur son sol pour les ressortissants du Mexique afin d'endiguer l'explosion des demandes d'asile faites par des citoyens de ce pays.

Cette mesure avait provoqué la grogne de Mexico et mardi, à la veille de sa venue à Ottawa, M. Peña Nieto --qui doit être investi samedi-- avait signé dans la presse canadienne une tribune demandant la fin de cette situation.

"Le président et moi nous sommes mis d'accord pour charger nos fonctionnaires de (déterminer) comment nous pouvons résoudre ce problème au cas par cas", a déclaré M. Harper.

Trouver une solution "est dans l'intérêt de nos deux pays", a-t-il assuré, disant vouloir que les Mexicains n'aient pas besoin de visas pour venir au Canada. "Mais nous devons être certains que nous ne verrons pas une résurgence des problèmes que nous avons eus dans le passé", a dit M. Harper.

La décision du Canada "est le résultat de demandes d'asile qui n'étaient peut-être pas fondées", a reconnu de son côté le futur chef d'Etat mexicain, espérant une solution "à court terme".

Quelque 17.000 Mexicains ont travaillé temporairement au Canada en 2011, majoritairement pour effectuer des travaux saisonniers sur des exploitations maraîchères, et 13.000 autres se sont rendus dans le pays en tant que touristes ou étudiants. Et près de 2 millions de Canadiens se rendent chaque année au Mexique, surtout pour y passer des vacances, sans avoir besoin de visa.

sab/mdm

PLUS:afp