NOUVELLES
28/11/2012 04:33 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

Le 57e Salon des métiers d'art de Montréal s'ouvre le 7 décembre

Plus de 400 exposants vont présenter leurs créations jusqu'au 22 décembre à la Place Bonaventure, à Montréal.

Cette année, 67 exposants participent au salon pour la première fois. D'autres sont des habitués, comme la céramiste Christiane Paquin, la lauréate du prix le plus prestigieux dans le domaine des métiers d'art, le prix Jean-Marie-Gauvreau, nommé en l'honneur du président du premier salon d'artisanat du Québec, en 1955.

La joaillière Mélanie Denis sera aussi présente au salon. Elle incorpore dans ses bijoux des morceaux de ciment et d'acier de l'échangeur Turcot ou encore des fragments de pylônes d'Hydro-Québec datant de la crise du verglas.

Ces pièces sont uniques, selon le directeur général du Conseil des métiers d'art du Québec, François Beauvais. Tous les produits qu'on retrouve au Salon des métiers d'art sont des produits qui ont été fabriqués par des artisans. Une des caractéristiques qu'on exige de tous les artisans, c'est que leurs oeuvres soient signées, précise-t-il.

La comédienne Geneviève Brouillette et l'humoriste Christopher Hall sont les porte-parole de ce 57e salon.

« C'est du made in Quebec, on achète tellement de cochonneries au Dollarama, tout le temps, et c'est fait pour briser alors que les affaires vendues au salon sont faites pour durer », lance Christopher Hall.

Encore cette année, les produits alimentaires du Québec auront leur place au salon grâce aux trente kiosques du Pavillon des saveurs.

PLUS: