NOUVELLES
28/11/2012 03:08 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

La police tire des gaz lacrymogènes sur des manifestants anti-Morsi au Caire

La police égyptienne a tiré mercredi des gaz lacrymogènes sur des manifestants hostiles au président Mohamed Morsi sur la place Tahrir au Caire, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Des heurts nocturnes avaient eu lieu dans les rues environnantes de la place mais s'y sont propagés le matin. Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes sur les manifestants, les forçant à courir, ainsi que du gaz sur les tentes où des protestataires campent depuis vendredi dernier.

La télévision a montré des images de manifestants masqués attrapant les canettes de gaz lacrymogène pour les lancer vers les forces policières dans une rue proche de l'ambassade des Etats-Unis, non loin de la place Tahrir.

Mardi, des dizaines de milliers d'Egyptiens se sont rassemblés place Tahrir pour protester contre la décision de Mohamed Morsi de s'octroyer des pouvoirs exceptionnels, la plus forte mobilisation hostile au président islamiste depuis son élection en juin.

Des rassemblements similaires ont eu lieu dans la plupart des 27 provinces égyptiennes.

Au moins 100 personnes ont été blessées la veille à l'occasion de ces manifestations, dont 21 au Caire, selon le ministère de la Santé.

Au moins trois personnes sont décédées en une semaine d'affrontements entre manifestants et forces anti-émeutes.

jaz/vl/tp

PLUS:afp