NOUVELLES
28/11/2012 07:59 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Dette argentine: la justice suspend le remboursement aux fonds spéculatifs

La justice américaine a suspendu mercredi l'exécution du jugement obligeant l'Argentine à verser d'ici au 15 décembre 1,33 milliard de dollars à des fonds spéculatifs, en attendant l'audience en appel programmée fin février.

"Tous les jugements relatifs à cette affaire sont suspendus" jusqu'à l'audience en appel, a indiqué une cour d'appel de New York dans une décision consultée par l'AFP.

Les débats en appel sont prévus le 27 février, selon cette décision.

Jeudi, un juge fédéral de l'Etat de New York, Thomas Griesa, avait ordonné à l'Argentine de payer cette somme à des fonds détenteurs de dette publique argentine et qui avaient refusé un échange de titres après le défaut de paiement du pays en 2001.

L'Argentine a fait appel de ce jugement qui avait fait naître des craintes d'un nouveau défaut de paiement et conduit l'agence d'évaluation financière Fitch à abaisser de cinq crans la note du pays.

La suspension du jugement avait été d'abord été révélée par un message posté mercredi sur Twitter et signé de l'ambassadeur argentin aux Etats-Unis, Jorge Argüello.

"Fonds vautours: à New York, la cour d'appel a accédé à la demande de suspension du jugement de Griesa, introduite par l'Argentine", avait écrit l'ambassadeur.

L'information avait été confirmée à l'AFP par une source au ministère de l'Economie, qui a souhaité rester anonyme.

En 2001, l'Argentine avait fait défaut sur 100 milliards de dollars de dette, contraignant la majorité de ses créanciers à restructurer leurs titres en 2005 puis 2010. Mais des fonds spéculatifs, surnommés fonds vautours, ont refusé ces échanges de titres et continuent de réclamer l'intégralité de leurs créances.

L'Argentine reste toutefois tenue de verser d'ici au 15 décembre 3,1 milliards de dollars au titre de la dette renégociée avec ses créanciers.

ls-jt/mdm

PLUS:afp