NOUVELLES
27/11/2012 12:56 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

USA: le moral des ménages se renforce, soutenu par le marché du logement

Le moral des ménages poursuit son amélioration aux Etats-Unis, soutenue par celle du marché du logement, selon de nouveaux chiffres publiés mardi.

L'indice de confiance des consommateurs américains établi par le Conference Board a progressé pour le troisième mois d'affilée et touché un nouveau point haut en novembre: à 73,7 (+0,6 point par rapport à septembre), il reste, comme le mois précédent, à son niveau le plus élevé depuis février 2008.

La "légère" amélioration du moral des Américains en novembre résulte d'une "hausse des attentes" des consommateurs pour les six mois à venir, tandis que leur "appréciation de la conjoncture présente reste stable", écrit le Conference Board dans un communiqué.

"Depuis quelques mois, les consommateurs sont de plus en plus optimistes en ce qui concerne l'état actuel et à venir du marché de l'emploi, et ce redressement de l'opinion contribue à soutenir leur confiance", ajoute cet institut privé spécialisé dans les enquêtes de conjoncture.

Selon l'autre grande enquête mensuelle sur la confiance des consommateurs, publiée mercredi par l'Université du Michigan, le moral des ménages est resté en novembre à son niveau le plus élevé depuis septembre 2007.

Dans un pays qui compte une majorité d'habitants propriétaires de leur logement, l'amélioration du moral des ménages est favorisée par celle des cours immobiliers.

Selon l'enquête Case-Shiller publiée mardi par Standard and Poor's, les prix des logements à la vente dans les vingt plus grandes métropoles du pays ont progressé en septembre de 0,4% par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières.

En glissement annuel, l'indice S&P Case-Shiller, qui est désormais à son niveau le plus élevé en deux ans, a progressé de 3% en septembre.

Pour Lindsey Piegza, économiste de la société de service financiers FTN Financial, la stabilisation du marché du logement après plusieurs années de crise et la faiblesse de l'inflation sont "au coeur de l'amélioration de la confiance dans la reprise, et contribuent à ce que le consommateur moyen se sente plus à l'aise financièrement".

Troisième indicateur publié mardi, les commandes de biens durables se sont stabilisées en octobre, selon le département du Commerce, après deux mois de fluctuations fortes qui les avaient vu plonger de 13,1% en août avant de rebondir de 9,2% en septembre.

mj/jt/mdm

PLUS:afp