NOUVELLES

Paris "du bon côté de l'Histoire", selon le représentant palestinien à l'ONU

27/11/2012 12:02 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

Le représentant palestinien à l'ONU Riyad Mansour a remercié chaleureusement mardi la France de s'être placée "du bon côté de l'Histoire" en soutenant la demande palestinienne d'un statut d'Etat observateur à l'ONU.

"C'est une prise de position remarquable de la part de la France, similaire à celle prise quand ils ont voté en faveur de l'admission à l'Unesco" de la Palestine, a déclaré M. Mansour au cours d'une conférence de presse.

Le soutien français "sera toujours apprécié par la population et la direction palestiniennes", a-t-il souligné, qualifiant la décision française d'"historique".

"Je suis sûr que plusieurs autres pays européens vont suivre l'exemple de la France et nous les remercions par avance de se placer du bon côté de l'Histoire et du côté de l'humanité", a-t-il ajouté.

Il a cependant laissé entendre que la décision de Paris avait fait l'objet de négociations difficiles. "Nous avons travaillé dur avec la France, chaque côté n'a peut-être pas obtenu tout ce qu'il voulait, c'est dans la nature des négociations dans un cadre multilatéral", a-t-il indiqué.

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a annoncé mardi que la France voterait cette semaine en faveur de l'octroi d'un nouveau statut de la Palestine à l'ONU, celui d'Etat observateur.

Les Palestiniens, qui ne sont actuellement à l'ONU qu'une simple "entité observatrice", vont demander jeudi ce statut à l'Assemblée générale de l'ONU.

"Vous savez que, depuis des années et des années, la position constante de la France a été de reconnaître l'Etat palestinien. C'est la raison pour laquelle (...), quand la question sera posée, la France répondra +oui+ par souci de cohérence", a expliqué Laurent Fabius, devant les députés français.

avz/are

PLUS:afp