NOUVELLES
27/11/2012 01:37 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

L'Atlantique va ressentir les suppressions d'emplois au fédéral

Les suppressions d'emplois au gouvernement fédéral toucheront durement l'économie des provinces de l'Atlantique, selon le Centre canadien de politiques alternatives.

L'organisme vient de dévoiler un rapport à ce sujet. Il souligne que 4400 emplois seront éliminés dans les quatre provinces d'ici 2015.

Le Centre ne peut déterminer combien d'emplois ont été supprimés précisément jusqu'à présent. Il explique que le gouvernement refuse de partager l'information.

L'organisme estime que les collectivités rurales seront particulièrement touchées, et que les besoins de la population rurale ne seront pas répondus.

Les trois ministères qui seront surtout touchés par les compressions en Atlantique sont la Défense nationale, Service Canada et les Anciens Combattants.

À l'Île-du-Prince-Édouard, notamment, 16 % des emplois du secteur public seront supprimés. La directrice générale du Centre canadien de politiques alternatives en Nouvelle-Écosse, Christine Saulnier, dit que le secteur privé sera également touché.

La suppression de 4400 emplois entraînera la perte d'une masse salariale de 300 millions de dollars, selon Mme Saulnier. Elle conclut qu'il y aura moins d'argent dans l'économie locale, et que les provinces percevront moins d'impôt.

Enfin, le Centre réclame davantage de transparence au sujet du processus de compression et du nombre d'emplois abolis. Il recommande au gouvernement de cesser de supprimer les emplois.

PLUS: