NOUVELLES
27/11/2012 02:28 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

Grande manifestation au Caire contre le président Morsi

Plusieurs milliers d'Égyptiens se sont rassemblés mardi sur la place Tahrir, au Caire, pour protester contre la décision du président islamiste Mohamed Morsi de s'arroger des pouvoirs quasi absolus.

Brandissant le drapeau rouge, blanc et noir de l'Égypte et scandant des slogans contre le président et les Frères musulmans, les manifestants en ont rejoint plusieurs centaines d'autres qui campent sur la place Tahrir depuis vendredi pour demander la révocation des amendements constitutionnels annoncés la semaine dernière par le président Morsi.

« Les Frères musulmans ont détourné la révolution », a lancé Rafat Magdi, un ingénieur qui se rendait à la manifestation. « Les gens ont ouvert les yeux. (...) Aux prochaines élections, il n'auront pas de voix », a-t-il ajouté.

Un peu plus tôt mardi, de nouveaux affrontements avaient éclaté au Caire entre manifestants et policiers.

Les heurts se sont produits près de l'ambassade des États-Unis et de la place Tahrir, épicentre de la révolution qui a mis fin à 29 ans de régime autoritaire du président Hosni Moubarak, en février 2011.

La police a tiré des gaz lacrymogènes en direction des manifestants, qui jetaient des pierres dans une rue reliant la place Tahrir à l'ambassade.

Mohamed Morsi, qui a pris ses fonctions de président en juin, affirme que les amendements constitutionnels qu'il a annoncés la semaine dernière sont nécessaires pour protéger les acquis de la révolution et assurer la transition du pays vers la démocratie.

Associated Press

PLUS: