DIVERTISSEMENT

Affaire Alec Baldwin: Geneviève Sabourin de nouveau arrêtée à New York

27/11/2012 06:23 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST
AP
Canadian actress Genevieve Sabourin appears in New York state Supreme Court in New York on Thursday, July 26, 2012. Sabourin is accused of stalking actor Alec Baldwin. Baldwin, 54, and Sabourin, 40, met on the set of the 2002 sci-fi comedy "The Adventures of Pluto Nash," in which he had a cameo and she was a publicist. Baldwin told authorities they had dinner together in the fall of 2010. Sabourin was arrested in April after authorities said she sent the "30 Rock" star a series of emails imploring him to see and to marry her. Baldwin is now married to yoga instructor Hilaria Thomas. (AP Photo/Richard Drew)

NEW YORK, États-Unis - L'actrice québécoise Geneviève Sabourin a été arrêtée à son retour au tribunal, mardi à New York, quelques semaines après qu'un juge ait décidé qu'elle devrait subir un procès pour avoir supposément harcelé l'acteur américain Alec Baldwin.

Selon le site du «New York Post», la Québécoise a été accusée d'avoir violé une ordonnance du tribunal lui interdisant tout contact avec Alec Baldwin ou son épouse.

Menottée puis sortie de la salle d'audience, Geneviève Sabourin aurait réclamé en criant de connaître les motifs de son arrestation, rapporte le «New York Post».

Toujours selon le journal, l'actrice québécoise aurait envoyé récemment plusieurs tweets agressifs concernant Alec Baldwin, dont un le 8 novembre qui aurait mené à son arrestation, mardi.

Son avocat au Québec, Jean-Pierre Rancourt, disait ignorer mardi après-midi les raisons exactes de cette arrestation. Il évoquait la possibilité qu'elle ait enfreint ses conditions de libération en contactant Alec Baldwin par l'entremise des réseaux sociaux.

Ce mardi, son avocat américain, Maurice Sercarz, s'est retiré des procédures. Le juge a désigné un intervenant devant déterminer la pertinence de fournir une aide juridique à Geneviève Sabourin, en fonction de ses moyens financiers.

La requête d'arrêt des procédures qui avait été déposée précédemment pour l'actrice a été rejetée.

La Québécoise âgée dans le début de la quarantaine arguait qu'en raison des rapports et discussions entre elle et M. Baldwin, les accusations portées contre elle devaient être abandonnées.

Son avocat en sol américain a déjà affirmé que Mme Sabourin avait eu une relation avec l'acteur mais il a assuré qu'il n'y avait eu aucun harcèlement ni traque et que l'accusée avait une raison valable d'essayer de communiquer avec Alec Baldwin.

Geneviève Sabourin et M. Baldwin se sont rencontrés sur un plateau de tournage il y a environ dix ans. Les procureurs affirment que l'accusée, qui réside dans la région de Montréal, a envoyé une série de courriels à M. Baldwin, le printemps dernier, le suppliant de l'épouser.

Le 8 avril dernier, elle a été arrêtée devant l'immeuble où réside l'acteur. Quelques jours auparavant, Mme Sabourin aurait fait irruption dans un lieu où se trouvait Alec Baldwin et aurait été expulsée par le service de sécurité.

INOLTRE SU HUFFPOST

Geneviève Sabourin au tribunal