NOUVELLES
26/11/2012 01:21 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Warren Buffett plaide un impôt minimum pour les riches

Le milliardaire américain Warren Buffett réclame que le Congrès instaure sur-le-champ des taux d'imposition minimums pour les plus riches des contribuables.

Dans un éditorial publié lundi, dans le New York Times, Warren Buffett propose un impôt de 30 % pour les Américains dont le revenu se chiffre entre 1 et 10 millions de dollars. Les contribuables qui gagnent au-delà de 10 millions de dollars se verraient imposer à 35 % de leur revenu, toujours selon la proposition de Warren Buffett.

Cette nouvelle offensive de Warren Buffett pour forcer les mieux nantis à payer plus d'impôt succède à celle qu'il avait menée en août 2011. À cette époque, dans le New York Times, toujours, l'homme d'affaires avait décrié le traitement de faveur accordé, selon lui, aux Américains les plus aisés, en vertu des règles actuelles d'imposition.

Pour illustrer son propos, le milliardaire avait cité en exemple sa propre secrétaire, qui paie davantage d'impôt que lui, toutes proportions gardées.

Warren Buffett, considéré par Forbes comme étant la troisième personne la plus riche au monde, est à la tête du conglomérat Berkshire Hathaway. Cette compagnie emploie plus de 250 000 personnes sur la planète.

PLUS: