NOUVELLES

USA: démission de la présidente du gendarme boursier américain Mary Schapiro

26/11/2012 11:24 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

Mary Schapiro, la présidente du gendarme boursier américain (SEC), a annoncé lundi sa démission et quittera ses fonctions le 14 décembre après quatre années à son poste, où elle sera remplacée par Elisse Walter, nommée par Barack Obama.

Mme Walter était déjà administratrice de la SEC.

"Pendant les quatre dernières années, nous avons engagé un nombre record d'actions visant à faire respecter la réglementation, nous nous sommes investis dans une des phases de régulation les plus actives et nous avons obtenu du Congrès plus de moyens pour remplir notre mission", a déclaré Mme Schapiro, citée dans un communiqué de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Nommée par le président américain Barack Obama, Mme Schapiro avait pris ses fonctions en janvier 2009, avec pour mission de redorer le blason d'une instance discréditée pour n'avoir pas su empêcher la crise financière ou le scandale Madoff.

Dans son communiqué, la SEC assure avoir, pendant les quatre ans de mandat de Mme Schapiro, "posé les fondations" d'une nouvelle régulation pour les produits dérivés et contraint les fonds d'investissement à se conformer aux règles en vigueur.

M. Obama a quant à lui remercié Mme Schapiro pour son "leadership sans faille": "Aujourd'hui, la SEC est plus forte et notre système financier est plus sûr, et mieux en mesure de servir les Américains, en grande partie grâce au travail acharné de Mary".

Mary Schapiro, 57 ans, avait travaillé à la SEC de 1988 à 1993, ainsi que dans l'administration du président Bill Clinton avant de prendre la tête de l'autorité américaine de régulation de l'industrie financière (Finra).

Sa successeure, Elisse Walter, 62 ans, diplômée des prestigieuses universités de Yale et Harvard, a rejoint la SEC dès 1977. Elle en a été nommée administratrice en 2008 par le président George W. Bush et avait déjà assuré l'intérim de sa présidence avant la prise de fonctions de Mme Schapiro en janvier 2009.

"Je suis certain que les années d'expérience d'Elisse représenteront un atout à son nouveau poste, et je lui suis reconnaissant d'avoir accepté d'aider à diriger l'agence", a encore indiqué M. Obama.

ved-jt/bdx/mdm

PLUS:afp