NOUVELLES
26/11/2012 09:00 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

Sitôt revenue en bourse, HBC voit son action baisser

L'action de la Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC) s'échange à la baisse lundi, soit quelques heures après que le détaillant eut effectué son retour en bourse. HBC était absent des marchés depuis six ans.

En matinée, l'action de HBC s'échangeait à 16,81 $.Or, la Compagnie de la Baie d'Hudson avait fixé le prix de l'action, initialement, à 17 $ et ce dans le but de récolter 365 millions de dollars.

Ce premier appel public à l'épargne est de moindre ampleur que le projet initial. Au départ, HBC visait à obtenir entre 18,50 $ et 21,50 $ par action grâce à la vente de 28 % des parts de l'entreprise. Un marché boursier houleux et une demande moins importante que prévu l'ont forcé à limiter ses attentes. La transaction permet d'évaluer la chaîne à 2 milliards de dollars.

Grâce à cette entrée à la Bourse de Toronto, le propriétaire de La Baie, Déco Découverte, Zellers, et du détaillant américain Lord and Taylor souhaite surtout réduire sa dette. HBC pourrait également en profiter pour élaborer une stratégie afin de conserver ses parts de marché devant l'expansion imminente des chaînes Nordstrom et Holt Renfrew au Canada.

La Compagnie de la Baie d'Hudson a été privatisée par l'investisseur américain Jerry Zucker en 2006, avant d'être revendue au fonds NRDC Equity Partners en 2008 pour 1,1 milliard de dollars. Au cours des trois dernières années, le détaillant a multiplié les efforts afin de rénover ses succursales et de revamper son image de marque.

HBC dit avoir investi plus de 420 millions de dollars dans son réseau depuis 2009 afin d'améliorer la productivité et la croissance des profits. L'entreprise s'attend à une hausse de 3,8 % de ses ventes à son dernier trimestre, et compte offrir un dividende représentant entre 20 % et 25 % de son bénéfice net par action.

PLUS: