POLITIQUE

Mark Carney de la Banque du Canada va diriger la Banque d'Angleterre (VIDÉO)

26/11/2012 10:43 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

OTTAWA - Le gouverneur de la Banque du Canada quitte son poste. Marc Carney est nommé gouverneur de la Banque d'Angleterre.

En annonçant le départ de M. Carney, le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a parlé d'une nouvelle mi-amère. D'après lui, le choix de la Banque d'Angleterre est une preuve que le Canada et sa gestion de ses finances est un modèle pour le monde.

Le principal intéressé, assis à côté du ministre, s'est dit honoré d'avoir été choisi par Londres. Conscient du défi qui l'attend, il a souligné le fait que l'Europe traverse des temps économiques difficiles.

En remplaçant sir Mervyn King, M. Carney devient le premier étranger à diriger l'institution britannique.

Le gouvernement canadien devra lui trouver un remplaçant d'ici le 1er juillet prochain, date à laquelle il quittera le Canada.

"J'ai accepté cette responsabilité à la Banque d'Angleterre à une période charnière, à un moment où les conséquences (des actions de la banque, ndlr) seront grandes pour cette économie", a-t-il dit, annonçant qu'il quitterait ses fonctions canadiennes le 1er juin prochain. Il dirigeait la banque centrale canadienne depuis le 1er février 2008.

"C'est une période critique pour les économies britannique, européenne et mondiale. C'est une période décisive pour réformer le système financier mondial dont son centre financier, la City de Londres", a déclaré M. Carney, lors d'une conférence de presse tenue aux côtés du ministre canadien des Finances, Jim Flaherty.

Le ministre a indiqué aux journalistes qu'il était animé d'un sentiment "doux-amer". "Mark a été un très bon gouverneur de la Banque du Canada (...) et son départ va se faire ressentir", a-t-il dit.

"Il y a beaucoup de travail à accomplir", a noté M. Carney, estimant que "les nouvelles responsabilités" que la BoE a récemment obtenues doivent être mises en oeuvre "le plus efficacement possible".