BIEN-ÊTRE
26/11/2012 12:20 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Les Rolling Stones à Londres pour un méga-concert

Les Rolling Stones devaient donner dimanche soir à Londres leur premier grand concert organisé dans un stade depuis cinq ans pour marquer leur cinquante ans de carrière.

Les inconditionnels, qui ont payé jusqu'à 406 livres (650 dollars, ou 500 euros) pour une place standard, et dans certains cas des milliers de livres supplémentaires sur des sites internet de revente spécialisés, se sont massés devant le stade couvert O2 Arena où devait se produire le mythique groupe de rock.

Pour la première fois depuis vingt ans, le bassiste historique du groupe Bill Wyman devait rejoindre sur la scène Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood pour le concert de dimanche soir.

Ce spectacle est le premier d'une série de cinq concerts pour marquer le 50e anniversaire des Rolling Stones dans le cadre d'une tournée intitulée "50 And Counting" ("50 ans et ce n'est pas fini"). Un deuxième concert est prévu jeudi au stade 02 Arena et trois autres à New York et à Newark, dans le New Jersey, en décembre.

Les fans n'ont pas été découragés par le prix des billets qui a suscité des critiques, certains étant persuadés que l'occasion de voir sur scène les légendes du rock vieillissantes ne se présentera plus.

Jill Roberts, une femme au foyer de 52 ans, a estimé qu'une telle somme d'argent était "difficile à justifier", mais que "beaucoup de gens étaient prêts à la payer". "C'est une énorme somme mais c'est seulement pour une fois, je ne pense pas que je reviendrai", ajoute-elle.

Les Rolling Stones, qui ne sont plus remontés ensemble sur scène depuis 2007, ont donné à Paris le 26 octobre un petit spectacle pour 350 personnes dans un club.

En août, le magazine américain spécialisé Billboard avait affirmé que le groupe gagnerait un total de 25 millions de dollars grâce aux quatre premiers concerts de leur tournée. Le groupe a annoncé l'ajout du cinquième concert qui doit avoir lieu le 8 décembre à New York.