NOUVELLES
26/11/2012 01:31 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

La Coalition de l'opposition syrienne nomme son "ambassadeur" à Londres

La Coalition de l'opposition syrienne a nommé lundi Walid Safour comme "ambassadeur" à Londres et devient ainsi le second après celui de Paris, indique un communiqué publié sur Facebook.

"La Coalition de l'opposition annonce la nomination à Londres du président de la commission syrienne des droits de l'homme (CSDH), Walid Safour, comme ambassadeur à Londres. Il sera ainsi le second ambassadeur de la révolution syrienne", indique-t-on sur la page Facebook de la Coalition nationale de la révolution syrienne.

Originaire de Homs mais résident à Londres, cet ancien enseignant de 62 ans a été plusieurs fois emprisonné en Syrie, il a fondé le CSDH en 1986. Il a été représentant de la Confrérie des Frères musulmans en Grande-Bretagne.

Le 20 novembre, le Royaume-Uni avait reconnu la nouvelle Coalition de l'opposition syrienne comme "seul représentant légitime du peuple syrien" et l'avait invitée à nommer un représentant à Londres.

L'annonce a été faite à la Chambre des communes par le chef de la diplomatie britannique, William Hague, emboîtant ainsi le pas notamment à la France, la Turquie et les monarchies du Golfe.

La majorité des composantes de l'opposition syrienne ont signé le 11 novembre à Doha un accord créant une "Coalition" visant à lutter de façon unifiée contre le régime de Bachar al-Assad.

rd/sk/feb

PLUS:afp