VIDEO

Entre Schumacher et Vettel, tout un chapitre

26/11/2012 03:14 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Avec le départ de Michael Schumacher à la retraite et le troisième titre d'affilée de Sebastian Vettel, la F1 a clos un chapitre de son histoire, qui a commencé officiellement en 1950.

Ils sont maintenant trois pilotes à avoir réussi l'exploit : Juan Manuel Fangio dans les années 50, Schumacher dans les années 2000 et aujourd'hui Vettel. Entre Fangio et Vettel, des hommes dont les exploits ont été captés sur pellicule, année après année.

Comme le confirme ce montage, particulièrement réussi, trouvé sur YouTube. Dommage que le titre de Jacques Villeneuve en 1997 n'ait pas inspiré l'auteur de ce document historique...

Dans ces images de rivalité et de triomphe, Ferrari a la part belle. Et l'équipe italienne aurait pu en ajouter un en 2012, si Fernando Alonso avait pu marquer 4 points de plus.

Ce qui a fait réagir Luca di Montezemolo, lundi. Il veut que Ferrari puisse gagner dès la première course en 2013.

« Je suis fier de l'équipe, a dit le président de Ferrari dans son message hebdomadaire sur le site Web de l'entreprise. Nous nous sommes battus bec et ongles jusqu'au bout, à l'image de nos deux pilotes qui ont atteint le podium dans la dernière course de la saison.

« C'est évident que nous avons des regrets de perdre le titre par quelques points, a-t-il admis. Mais je veux féliciter Fernando pour tout ce qu'il a fait cette saison, il a été sensationnel. Felipe a piloté de façon superbe dans la deuxième moitié de saison et nous a encore prouvé qu'il était un joueur d'équipe.

« Je tiens à féliciter Stefano Domenicali et toute l'équipe pour avoir construit une voiture qui a été irréprochable en fiabilité, et pour toutes les bonnes stratégies et le travail dans le garage. »

« Nous devons nous concentrer tout de suite sur la saison 2013, car nous devons dès le départ avoir une voiture compétitive », a-t-il prévenu.

Grâce à la présence d'Alonso et de Massa sur le podium d'Interlagos, Ferrari a réussi à terminer la saison au deuxième rang du Championnat des constructeurs, avec une avance de 22 points sur McLaren.

PLUS:video