NOUVELLES
25/11/2012 05:46 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Rumeurs, polonium, exhumation: l'enquête sur la mort de Yasser Arafat

Les rumeurs sur un éventuel empoisonnement de Yasser Arafat se sont propagées dès sa mort en France il y a huit ans, mais une enquête judiciaire pour assassinat n'a été ouverte qu'à l'été 2012 sur plainte de sa veuve après la découverte de polonium sur ses effets personnels.

2004

----

- 11 novembre: Yasser Arafat meurt à 75 ans à l'hôpital Percy de Clamart (banlieue ouest de Paris). Il y avait été admis fin octobre après des douleurs abdominales sans fièvre dans son QG de Ramallah, où il vivait confiné depuis décembre 2001, encerclé par l'armée israélienne. Sa veuve Souha ne demande pas d'autopsie.

- 14 novembre: le ministre français de la Santé Philippe Douste-Blazy dément l'hypothèse d'un empoisonnement, suite à des rumeurs mettant en cause Israël.

- 22 novembre: Nasser al-Qidwa, neveu de Yasser Arafat, obtient contre l'avis de la veuve du défunt une copie de son dossier médical, qui ne révèle aucune trace d'empoisonnement. Mais il refuse d'écarter cette hypothèse.

2009

----

- Mars: les Palestiniens créent une commission d'enquête sur la mort d'Arafat.

2012

----

- 3 juillet: Un documentaire d'Al-Jazeera révèle la présence de quantités anormales de polonium sur des effets personnels du leader palestinien confiés par sa veuve à la chaîne qatarie qui les a fait analyser par un laboratoire suisse.

- 12 juillet: Nasser al-Qidwa réitère ses accusations contre Israël qu'il soupçonne d'avoir empoisonné son oncle au polonium. Israël dément.

Publication du rapport d'hospitalisation de Yasser Arafat datant du 14 novembre 2004, qui fait état d'une inflammation intestinale d'"allure infectieuse" et de troubles de coagulation "sévères", sans toutefois élucider les causes de la mort.

- 31 juillet: Souha Arafat dépose plainte contre X pour assassinat au parquet de Nanterre (banlieue ouest de Paris).

- Août: le parquet de Nanterre ouvre une information judiciaire pour assassinat. Trois juges d'instruction vont enquêter sur les causes de la mort. Ils entendent Souha Arafat puis effectuent une perquisition à l'hôpital Percy à l'automne.

- 11 novembre, 8e anniversaire de la mort de Yasser Arafat: le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, se dit favorable à l'ouverture de sa tombe pour élucider sa mort. Il révèle que la Russie va participer aux opérations, tout comme des experts du laboratoire suisse, aux côtés des juges français.

- 22 novembre: Souha Arafat qualifie l'exhumation d'"épreuve douloureuse mais nécessaire". Nasser al-Qidwa déplore une "profanation".

- 27 novembre: date prévue de l'exhumation de Yasser Arafat.

ll/soh/ggy

PLUS:afp