BIEN-ÊTRE

Sommeil et troubles du comportement les soirs de pleine lune: mythe ou réalité? (PHOTOS)

26/11/2012 08:34 EST | Actualisé 26/11/2012 08:38 EST
Alamy

(Relaxnews) - Une étude québécoise remet en question la légende urbaine selon laquelle les épisodes de folie et de troubles du comportement sont plus fréquents lorsque la lune est pleine.

C'est un mythe abondamment repris par les contes de fée et les histoires de loups-garous, qui a même reçu l'aval de 80% des infirmières et 64% des médecins interrogés par des chercheurs de l'Université de Laval. En effet, une majorité de ces professionnels de santé sont convaincus que le cycle lunaire a des effets sur la santé mentale des patients.

Il y aurait davantage d'accouchements les nuits de pleine lune, plus de suicides, d'homicides, de comportements étranges, d'admissions en hôpitaux psychiatriques et d'appels d'urgence.

Mais dans leur étude parue dans la revue General Hospital Psychiatry, des chercheurs sont arrivés à la conclusion qu'il n'y avait pas de lien entre les cycles de la lune et les troubles psychologiques. Ils ont pour cela passé en revue 771 personnes ayant fait un séjour aux urgences entre 2005 et 2008, au motif de douleurs abdominales inexplicables.

Une part importante de ces patients souffrait de crises d'angoisse, de troubles de l'humeur et de pensées suicidaires.

Après avoir épluché le calendrier lunaire, les chercheurs ne trouvèrent pas de lien entre ces incidents psychologiques et les phases de l'astre, avec une seule exception : les épisodes d'angoisse étaient moins fréquents (à 32%) pendant le dernier quartier du cycle de la lune.

Ces résultats sont importants, selon les chercheurs, et devraient aider les professionnels de santé à abandonner certaines idées préconçues, a noté Geneviève Belleville, la chercheuse en charge de l'étude.

Et de conclure: "Sinon, cette mauvaise perception pourrait, d'un côté, affecter leur jugement pendant la phase de pleine lune. Ou d'un autre côté, les rendre moins attentifs aux problèmes psychologiques qui se manifestent le reste du mois.", en une énième illustration de l'effet placebo.

INOLTRE SU HUFFPOST

7 troubles du sommeil