NOUVELLES
25/11/2012 11:20 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Mauritanie: le président de retour à Nouakchott après sa convalescence en France

NOUAKCHOTT, Mauritanie - Des milliers de Mauritaniens, massés entre l'aéroport et le palais présidentiel, ont accueilli samedi après-midi le président Mohamed Ould Abdel Aziz, de retour dans son pays après cinq semaines de convalescence en France. Le chef de l'Etat âgé de 55 ans avait été blessé par balles par un militaire le 13 octobre dernier dans ce qui a été présenté comme un accident.

Les observateurs craignaient que son départ provoque une certaine instabilité dans le pays, propice à un nouveau coup d'Etat. Le pays en a déjà subi six depuis les années 1970. "Je n'ai à aucun moment eu de craintes", a-t-il affirmé dans un entretien au Monde et à RFI. "Je crois que les militaires ont autre chose à faire. J'ai totalement confiance en l'armée mauritanienne", a-t-il assuré.

M. Abdel Aziz a reçu des soins à l'hôpital militaire Percy de Clamart. Il avait été blessé par des tirs de l'armée mauritanienne le 13 octobre après que la voiture dans laquelle il se trouvait n'eut pas marqué d'arrêt à un checkpoint militaire, selon les autorités. Les gardes avaient alors ouvert le feu sur le véhicule, blessant le président à l'abdomen, selon des membres de sa famille.

Lors de sa convalescence, le président Abdel Aziz a été reçu à l'Elysée, pour évoquer notamment la situation au Mali, pays frontalier du sien, avec François Hollande.

PLUS:pc