NOUVELLES
25/11/2012 05:49 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Les Steelers commettent huit revirements et s'inclinent 20-14 face aux Browns

CLEVELAND - Les ennuis des Steelers de Pittsburgh vont au-delà d'avoir recours à un deuxième réserviste comme quart-arrière: une place en éliminatoires est maintenant loin d'être garantie.

Un échappé de Chris Rainey avec 2:25 à disputer au match a été repris par Phil Taylor, des Browns de Cleveland, et ces derniers l'ont emporté par la marque de 20-14, dimanche.

Charlie Batch, en poste à la suite de blessures à Ben Roethlisberger et Byron Leftwich, a subi trois interceptions et les Steelers (6-5) ont échappé le ballon cinq fois.

«Ce n'était pas beau à voir, a déclaré l'entraîneur de Pittsburgh Mike Tomlin. Lorsque tu commets autant de revirements, tu ne vas battre personne. Et on l'a appris à nos dépens. Quand tu commets ce genre d'erreurs, tu vas perdre, et je me fous de qui occupe le poste de quart-arrière.»

Les Browns (3-8) battaient les Steelers pour seulement la deuxième fois à leurs 18 dernières confrontations.

Batch a complété 20 de ses 34 tentatives de passe pour 199 verges, mais n'a pas été en mesure d'aider les siens à venir de l'arrière comme Big Ben aurait pu le faire.

«Je me dois d'assumer cette défaite, a mentionné Batch. Nous avions une chance de l'emporter, en fait deux, et j'ai commis des revirements. Je ne peux pas me permettre de faire ça. J'ai effectué de mauvais lancers.»

Le quart recrue des Browns Brandon Weeden a subi une commotion cérébrale en fin de match, ce qui a permis au réserviste Colt McCoy de conclure la rencontre.

L'entraîneur Pat Shurmur a dit que Weeden était présentement traité pour sa blessure à la tête, qu'il a subie lorsqu'il s'est cogné en effectuant une passe qui s'est avérée imcomplète.

Weeden a réussi 17 passes sur 26 pour 158 verges.

La recrue des Browns Trent Richardson a fourni 85 verges au sol, incluant une course de 15 verges pour un touché qui donnait les devants à Cleveland pour de bon, au troisième quart.

Phil Dawson a contribué avec des placements de 28 et 32 verges.

Pour l'une des rares fois ces dernières années, les Browns sont sortis vainqueurs d'un match serré et cela a dû plaire au propriétaire Jimmy Haslam, qui détenait des parts minoritaires des Steelers avant d'acheter les Browns pour 1,05 milliard $, en août.

«J'ai souvent été témoin de la situation inverse, a évoqué Haslam. Ça fait du bien de voir leurs fans quitter le stade et les nôtres rester et continuer à encourager l'équipe. C'était une superbe victoire pour nous. C'est bien pour moi, mais c'est encore mieux pour nos entraîneurs et nos joueurs.»

Le gain a aussi permis au président Mike Holmgren de quitter l'organisation sur une note positive. Après la rencontre, les Browns ont annoncé que ce match était le dernier de Holmgren, qui avait été remplacé par Haslam et Joe Banner.

PLUS:pc