NOUVELLES
25/11/2012 10:12 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Jordanie: 3 membres de l'opposition islamiste inculpés d'"incitations aux troubles"

Trois membres du Front d'action islamique (FAI), l'aile politique des Frères musulmans, le principal mouvement de l'opposition, ont été inculpés dimanche d'"incitations aux troubles" pour leur participation aux récentes manifestations dans le royaume, a indiqué une source judiciaire.

Selon cette source, trois membres du FAI, parmi lesquels un dirigeant de son Conseil consultatif, ont été inculpés par le parquet de sûreté de l'Etat pour "incitations aux troubles" après leur participation aux manifestations contre la hausse des prix.

Le gouvernement a décidé mi-novembre d'augmenter le prix du gaz domestique de 53% et celui de l'essence de 12%, afin de faire face à un déficit budgétaire de 5 milliards de dollars.

En réaction, des milliers de Jordaniens étaient descendus dans les rues pour protester contre cette hausse des prix et, pour certains, réclamer le départ du roi Abdallah II, une revendication inédite dans le royaume.

Les violences ont fait un mort et 71 blessés. Des poursuites ont été engagées contre une centaine de personnes pour "incitation aux troubles, vandalisme et attroupement illégal".

Si les islamistes ont pris part aux manifestations, ils sont restés à l'écart des slogans visant le roi, les Frères musulmans insistant sur le fait qu'ils ne cherchent pas son départ.

kt/hj/ggy

PLUS:afp