NOUVELLES

GP du Brésil - Le Grand Prix en bref

25/11/2012 04:45 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Grand Prix du Brésil, 20e et dernière manche de l'édition 2012 du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche sur le circuit d'Interlagos à Sao Paulo:

Distance: 71 tours de 4,309 km soit 305,909 km

Temps: couvert et pluvieux, averses

Meilleur temps absolu des qualifications:

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes), 1:12.458 en Q3 (moyenne: 214,088 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)

2e ligne:

Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

Podium:

1. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes), les 305,909 km en 1 h 45:22.656

(moyenne: 174,179 km/h)

2. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) 2.754

3. Felipe Massa (BRA/Ferrari) 3.615

Meilleur tour en course:

Lewis Hamilton (GBR/McLaren Mercedes), 1:18.069 au 38e tour (moyenne: 198,701 km/h)

Leaders successifs: Hamilton du 1er au 5e tour, Button au 6e tour, Hamilton au 7e tour, Button du 8e au 17e tour, Hülkenberg du 18e au 47e tour, Hamilton du 48e au 54e tour, Button du 55e tour à l'arrivée.

Championnats du monde:

Pilotes: 1. Vettel (GER) 281 pts (champion); 2. Alonso (ESP) 278 pts; 3. Räikkönen (FIN) 207 pts; 4. Hamilton (GBR) 190 pts; 5. Button (GBR) 188 pts; 6. Webber (AUS) 179 pts; 7. Massa (BRA), 122 pts; 8. Grosjean (FRA) 96 pts; 9. Rosberg (GER) 93 pts; etc.

Constructeurs: 1. Red Bull 460 pts (champion); 2. Ferrari 400 pts; 3. McLaren 378 pts; 4. Lotus 303 pts; 5. Mercedes 142 pts; 6. Sauber 126 pts; 7. Force India 109 pts; 8. Williams 76 pts; 9. Toro Rosso 26 pts; 10. Caterham 0 point.

La course: tout commence par une série de dépassements, puis de changements de pneus dès le 11e tour, qui permettent à Button, puis à Hülkenberg, de passer en tête. Une première neutralisation a lieu, du 23e au 30e tour, le temps d'enlever quelques débris de carbone sur la piste. Puis Hülkenberg continue à mener mais fait un petit écart, au 49e tour, qui permet à Hamilton, parti en pole position, de lui prendre les commandes. "Hulk" heurte ensuite Hamilton en essayant de reprendre son bien, cinq tours plus tard, et écope d'un passage dans les stands, ce qui ne l'empêche pas de finir 5e, devant Vettel qui a commencé sa course par un tête-à-queue, après avoir été heurté à l'arrière par la Williams de Senna, et a ensuite remonté tout le peloton à toute allure, dans une voiture abîmée. Button, repassé en tête après l'accrochage Hamilton-Hülkenberg, gagne devant les deux Ferrari d'Alonso, parti 7e, et Massa, en s'étant arrêté une fois de moins que ses rivaux. La course se termine au ralenti, derrière la voiture de sécurité, après une 2e neutralisation pendant le 71e et dernier tour, l'autre Force India de di Resta étant coincée contre les rails à un endroit dangereux. Vettel termine 6e, et donc triple champion du monde, avec trois points d'avance sur Alonso, juste devant Schumacher (Mercedes), septuple champion du monde et 7e de cette course, sa 307e en F1.

dlo/jde

PLUS:afp