NOUVELLES
25/11/2012 09:57 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

GP du Brésil - Des nuages noirs se rapprochent d'Interlagos

Des nuages noirs, poussés par le vent venant de l'Océan Atlantique, se rapprochaient rapidement du circuit d'Interlagos à Sao Paulo, une heure avant le départ du Grand Prix du Brésil de Formule 1, 20e et dernière manche du Championnat du monde, prévu à 14h00 locales (16h00 GMT).

Avec en prime un taux d'humidité de 60%, la possibilité d'une averse ou d'un orage se précisait alors que les pilotes terminaient la parade, juchés sur un camion-plateau, après avoir posé, à 24, pour la dernière photo de famille de la saison 2012.

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), leader du Championnat avec 13 points d'avance sur son dernier rival pour le titre, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), devait partir de la 4e place sur la grille, et Alonso sur la 7e place.

Toutes les monoplaces étaient en réglages pour le sec à une heure du départ, mais l'équipe Lotus envisageait de lâcher le Français Romain Grosjean depuis les stands, en dernière position, au lieu de sa 18e place sur la grille, afin qu'il puisse commencer la course avec des réglages pour la pluie.

L'Espagnol, double champion du monde comme Vettel, a dit samedi qu'il espérait la pluie et "une course chaotique", pour avoir une chance de rafler le titre. L'Allemand, qui doit finir dans les quatre premiers pour être sûr de conquérir un 3e titre d'affilée, craignait surtout un abandon, plus envisageable sur une piste mouillée à la suite d'un incident de course.

dlo/jcp

PLUS:afp