NOUVELLES
24/11/2012 04:41 EST | Actualisé 24/01/2013 05:12 EST

Maze remporte un autre slalom géant, tandis que Vonn finit 21e à son retour

ASPEN, États-Unis - La Slovène Tina Maze a remporté son deuxième slalom géant d'affilée à la Coupe du monde de ski alpin féminin, samedi.

L'Américaine Lindsey Vonn, épuisée après avoir combattu une infection à l'estomac, a terminé 21e à son retour sur les pentes.

Maze a inscrit un temps combiné de 1:59,39, battant l'Autrichienne Kathrin Zettel par près d'une seconde. L'Allemande Viktoria Rebensburg a terminé troisième.

Marie-Pier Préfontaine, de Saint-Sauveur, a réalisé son deuxième meilleur résultat en carrière sur le circuit de la Coupe du monde en prenant le 13e rang samedi. La jeune femme de 24 ans disputera également les épreuves de vitesse cette saison, et elle se rendra à Lake Louise la semaine prochaine.

«Je suis satsifaite de ma 13e place, a admis Préfontaine, qui est aussi inscrite pour les épreuves de super-G cette saison. J'espère que je vais connaître une bonne saison après ma 19e place (lors de la première étape de la saison à Sölden). C'est mon meilleur début de saison en carrière.»

Sa coéquipière, Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, a connu moins de succès en attaquant le parcours. Elle a commis quelques erreurs coûteuses et a abouti en 23e position.

Maze, 29 ans, a aussi remporté le slalom géant qui a donné le coup d'envoi à la saison le mois dernier à Sölden, en Autriche.

Vonn était 10e après la première descente, mais n'avait plus d'énergie en deuxième moitié de course. La quadruple championne du classement général a récemment fait un séjour à l'hôpital à cause de problèmes à l'estomac.

«Je suis fatiguée, a convenu Vonn. Mais j'estime avoir très bien skié. Dans les circonstances, je crois que j'ai réalisé une belle performance.»

Vonn ignorait si elle allait être en mesure de rivaliser avec ses adversaires cette fin de semaine à Aspen. Son endurance et son énergie ont été complètement anéanties par le virus, qui a finalement été maîtrisé par les antibiotiques. Elle n'avait toutefois pas été en mesure de compléter un slalom géant sans se retirer de la piste afin de reprendre son souffle.

Du moins jusqu'à samedi.

«Je vais bâtir ma confiance sur cette première descente», a dit Vonn, qui ne participera pas au slalom de dimanche afin de préserver son énergie. «Éventuellement, sur un parcours comme celui-ci, ça va finir par te rattraper. Ton corps au complet va finir par lâcher. Je dois demeurer positive et bâtir là-dessus.»

La journée n'a pas été aussi bonne pour l'Allemande Maria Hoefl-Riesch. Son ski s'est engouffré dans une crevasse et elle a perdu son équilibre, avant de se diriger directement vers une porte. Elle a alors sorti son bras gauche, avant de la heurter de plein fouet, de façon à éviter le pire pour son visage. Hoefl-Reisch a finalement été quitte pour une ecchymose sur l'avant-bras.

«Ça fait très mal», a admis Hoefl-Riesch, dont la journée était alors terminée, mais qui prévoit toujours — si son bras le permet — participer au slalom de dimanche. «Je suis très déçue parce que ça allait bien à l'entraînement depuis deux semaines. J'étais très rapide à l'entraînement. De toute évidence, je n'ai pas pu transposer cela dans la course. C'est très triste.»

PLUS:pc