NOUVELLES
24/11/2012 10:12 EST | Actualisé 24/01/2013 05:12 EST

Manifestation contre l'austérité en Irlande

Environ 10 000 manifestants ont défilé samedi dans Dublin, en Irlande, pour souligner leur opposition aux plans gouvernementaux visant l'adoption d'un sixième budget d'austérité d'affilée.

La principale artère de la ville, O'Connell Street, était remplie de protestataires dans les deux directions, certains portant des masques blancs et des tuques de Noël.

Les manifestants participaient à un grand nombre de campagnes anti-impôts, ou étaient membres de syndicats et de groupes communautaires, la plupart étant favorables à une idéologie de gauche. Plusieurs banderoles dénonçaient les leaders du gouvernement et affichaient des promesses de refus de payer toute nouvelle hausse fiscale.

L'économie en déroute

L'Irlande est le lieu d'un nombre croissant de manifestations en prévision du budget du 5 décembre, alors que le gouvernement du premier ministre Enda Kenny s'est engagé à dévoiler de nouvelles réductions budgétaires et hausses de taxes de 3,5 milliards d'euros dans ce pays de 4,6 millions d'habitants.

L'Irlande a déjà accepté de continuer à imposer ce genre de mesures sur une base annuelle, au moins jusqu'à 2015, dans le cadre de son programme d'austérité entamé en 2009. Celui-ci vise à lutter contre un déficit croissant et financer un colossal programme de sauvetage des banques.

L'économie irlandaise, qui profitait précédemment d'une forte croissance, s'est effondrée en 2008 alors que son secteur immobilier, alimenté par les investissements à crédit, a été victime de la crise économique, forçant l'Irlande à nationaliser cinq de ses six banques.

Associated Press

PLUS: