NOUVELLES
24/11/2012 08:55 EST | Actualisé 24/01/2013 05:12 EST

Le boxeur Hector (Macho) Camacho est décédé après avoir été débranché

SAN JUAN, Porto Rico - Le boxeur Hector (Macho) Camacho est décédé samedi, à Porto Rico. Il avait 50 ans.

Sa famille a finalement accepté de le débrancher des appareils qui le maintenaient en vie depuis mardi dans un hôpital de San Juan. C'est une décision à laquelle le fils aîné de l'ex-champion du monde s'opposait jusqu'ici.

Vendredi, la mère de Camacho, Maria Matias, avait déclaré aux journalistes réunis à l'extérieur de l'hôpital où le boxeur reposait, inconscient, depuis qu'il avait été atteint par balle à la tête, qu'elle avait pris la décision de demander aux médecins de débrancher son fils.

Elle voulait toutefois attendre que trois de ses fils arrivent à Porto Rico des États-Unis samedi matin, afin qu'ils puissent le voir pour une dernière fois. Ils ont eu la chance de le faire avant sa mort, a dit l'ancien boxeur professionnel Victor «Luvi» Callejas, un ami de longue date.

«La famille est dévastée», a dit Callejas à l'extérieur du centre de traumatologie Centro Medico, à San Juan.

Plus tôt vendredi, la famille et les amis de Camacho avaient participé à une veille funèbre à l'hôpital.

L'ancien champion du monde a été atteint de projectiles, mardi soir, alors qu'il se trouvait avec un ami dans une voiture stationnée à l'extérieur d'un bar.

L'ami en question, Adrian Mojica Moreno, 49 ans, a été tué. Le porte-parole de la police, Alex Diaz, a dit qu'on a trouvé neuf petits sacs de cocaïne dans sa poche, et un 10e à l'intérieur du véhicule.

Aucune arrestation n'a été faite. Un capitaine de la police, Rafael Rosa, a dit que ses hommes étudiaient plusieurs pistes, mais n'a pas voulu dire s'il y a des suspects. Il dit que très peu de témoins coopéraient avec les autorités.

Les trois soeurs de Camacho ont exprimé le souhait de ramener le corps de Camacho à New York, pour qu'il y soit enterré. Camacho a surtout grandi à Harlem, où on le surnommait le «Harlem Heckler».

Né à Bayamon, Camacho a remporté des championnats du monde dans trois catégories de poids au cours des années 1980.

Il a notamment disputé des combats de haute notoriété contre Felix Trinidad, Julio Cesar Chavez et Sugar Ray Leonard, en route vers une fiche de 79-6-3. Il a mis Leonard K.-O. en 1997, mettant fin à la dernière tentative de retour de ce dernier.

Son dernier combat de championnat a été en 1997 contre le champion mi-moyen Oscar De La Hoya, qui a prévalu par décision unanime. Son dernier combat au total a été un revers contre Saul Duran en mai 2010.

Camacho a eu des problèmes de drogues, d'alcool et d'autre nature au fil des ans. Il a été condamné en 2007 à sept ans de prison pour avoir dévalisé une boutique d'ordinateurs au Mississippi. Sa peine a été réduite à un an par la suite.

Son épouse a déposé une plainte pour violence conjugale à deux reprises à son endroit. Un divorce a suivi il y a plusieurs années.

PLUS:pc