NOUVELLES
24/11/2012 06:54 EST | Actualisé 24/01/2013 05:12 EST

IAAF - Les Kényans autant contrôlés que les autres

Six cent quarante-deux tests ont été pratiqués sur 237 Kényans, entre octobre 2011 et octobre 2012, par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) dans la lutte contre le dopage, a indiqué l'institution à Barcelone.

Ces contrôles sanguins et urinaires ont été effectués pour plus de moitié lors de compétitions et 146 représentants du Kenya s'y sont soumis dans le cadre du passeport biologique.

Le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA), John Fahey, avait déploré dimanche dernier qu'aucune enquête n'eut été ouverte au Kenya après les déclarations d'un athlète contrôlé positif, selon lequel des produits dopants y circulaient dans les centres d'entraînement.

Selon les dernières statistiques, les Kényans ont été contrôlés, en proportion, autant que leurs homologues américains et russes.

D'autre part, des tests sanguins seront bientôt effectués sur place, a précisé l'IAAF, dès que le transport des échantillons dans un laboratoire certifié en Europe sera possible dans un délai de 36 heures.

asc/ep

PLUS:afp