NOUVELLES
23/11/2012 05:04 EST | Actualisé 23/01/2013 05:12 EST

Washington appelle le Bahreïn à la "retenue" contre les opposants

Le départment d'Etat américain a appelé vendredi les autorités sunnites bahreïnies à faire preuve de "retenue" dans leur réponse aux manifestations et au mouvement d'opposition menés depuis plusieurs mois dans le pays par la majorité chiite de la population.

"Des policiers, des manifestants et des passants ont été tués" dans des affrontements entre opposants et forces de l'ordre au cours du dernier mois, rappelle dans un communiqué Victoria Nuland, porte-parole de la diplomatie américaine.

"Nous appelons encore tous les Bahreïnis à poursuivre leurs objectifs politiques pacifiquement et le gouvernement de Bahreïn à exercer de la retenue dans sa réponse à des manifestations pacifiques", écrit-elle, tout juste un an après la publication d'un rapport indépendant sur la répression de la contestation dans le pays, un des plus proches alliés des Américains dans le Golfe.

"Depuis le début de la contestation l'an passé, les Etats-Unis ont exhorté le gouvernement bahreïni à adopter des réformes et à résoudre les problèmes en matière de droits de l'homme, y compris en suivant dans leur totalité les recommandations" de ce rapport indépendant, rappelle encore Mme Nuland.

Reconnaissant que certains réformes avaient été adoptées --notamment une révision du code de conduite de la police--, elle souligne toutefois que d'autres n'ont toujours pas été mises en oeuvre, entre autres sur "les limites à la liberté d'expression et de rassemblement".

Bahreïn est secoué depuis l'an dernier par un mouvement de contestation, animé par des chiites qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce petit royaume du Golfe à majorité chiite dirigé par une dynastie sunnite.

sg/mdm/rap

PLUS:afp