NOUVELLES

Les travaux de l'Union européenne vont reprendre à Bruxelles; peu d'optimisme

23/11/2012 06:28 EST | Actualisé 23/01/2013 05:12 EST

BRUXELLES - Les 27 chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne (UE) doivent se retrouver à la mi-journée à Bruxelles.

Ils tenteront de dégager un compromis sur le futur budget communautaire pour la période 2014-2020.

Mais, en dépit d'ajustements proposés par le président de l'Union européenne, Herman van Rompuy, un accord semble peu probable.

Les 27 sont prêts à rester à Bruxelles jusqu'à dimanche, et même lundi, si une possibilité d'accord se dégage.

Le principal point de blocage demeure le montant de l'enveloppe du budget communautaire pour les années 2014-2020.

À cela s'ajoutent des divergences persistantes sur le volant de l'allocation des sommes aux secteurs prioritaires et les «rabais» accordés à certains pays, Royaume-Uni en tête, sur leur contribution au budget de l'Union.

Herman van Rompuy maintient sa proposition d'un budget global d'un peu plus de 980 milliards d'euros, soit 75 à 80 milliards de moins que le projet initialement présenté par la Commission européenne.

Le président de l'UE a rejeté les demandes des Britanniques et de leurs alliés néerlandais et suédois qui réclament des coupes beaucoup plus importantes dans le budget, dans une Europe en récession.

PLUS:pc