NOUVELLES
23/11/2012 10:59 EST | Actualisé 23/01/2013 05:12 EST

Les prix de l'essence augmentent plus rapidement dans l'Est du pays, dit StatCan

OTTAWA - Les prix de l'essence ont augmenté plus rapidement dans les provinces centrales et de l'Est comparativement aux provinces de l'Ouest depuis 2011, a indiqué vendredi Statistique Canada.

L'agence fédérale a précisé que l'écart dans les indices de prix pour l'essence a atteint récemment son niveau le plus élevé en 10 ans. Cet écart s'inscrit dans la dualité du marché du pétrole brut au Canada et dans les divergences observées récemment dans les prix de référence pour le pétrole brut.

Les raffineries de l'Ouest du Canada traitent du pétrole brut produit au Canada et évoluent par conséquent dans un marché où les prix ont tendance à s'aligner sur ceux du West Texas Intermediate (WTI), le prix de référence du pétrole brut en Amérique du Nord.

Les raffineries de l'Est et du Centre du Canada traitent soit du pétrole brut importé, soit un mélange de pétrole brut intérieur et importé. Par conséquent, ces raffineries évoluent dans un marché où les prix ont tendance à s'aligner sur ceux du Brent, le prix de référence mondial du pétrole brut.

Bien que d'autres facteurs interviennent aussi dans la détermination du « prix à la pompe » final de l'essence, a dit Statistique Canada, le coût du pétrole brut y contribue de façon importante. C'est pourquoi les changements dans les prix du pétrole brut ont générallement une incidence significative sur les taux de variation des prix de l'essence.

Les raffineries canadiennes sont des « preneurs de prix », ce qui signifie que les prix qu'elles payent pour le pétrole brut sont basés sur les prix de référence.

Les écarts entre les prix de référence du pétrole brut tiennent en partie aux défis en matière de distribution auxquels est confrontée la référence WTI. Ces défis découlent de la production croissante de pétrole brut en Amérique du Nord et du fait que cette production est «sans accès à la mer». Autrement dit, ce pétrole brut doit être transporté par oléoduc et ne peut par conséquent atteindre facilement les marchés mondiaux.

Au même moment, le pétrole brut qui peut approvisionner les marchés mondiaux et qui s'aligne sur le Brent a été l'objet de diverses pressions à la hausse. Ces pressions à la hausse proviennent notamment de l'instabilité politique dans divers pays producteurs de pétrole brut, de même que de la demande croissante en produits pétroliers des économies émergentes comme l'Inde et la Chine.

PLUS:pc