NOUVELLES
23/11/2012 01:43 EST | Actualisé 23/01/2013 05:12 EST

L'entraîneur de la sélection brésilienne Mano Menezes a été congédié

SAO PAULO - L'entraîneur de la sélection du Brésil Mano Menezes a été congédié, a confirmé la Fédération brésilienne de football.

La décision de remercier l'entraîneur a été prise à la suite d'une réunion tenue à Sao Paulo, vendredi, selon le directeur de la Fédération Andres Sanchez.

Le président Jose Maria Marin voulait un changement parce qu'il voulait «de nouvelles méthodes et une nouvelle planification» à l'approche de la Coupe du monde de 2014, qui aura lieu au Brésil, a indiqué Sanchez.

L'annonce survient deux journées après que le Brésil eut vaincu l'Argentine aux tirs au but dans la Superclassique des Amériques, une série aller-retour où les deux rivaux sud-américains utilisent des joueurs provenant de clubs locaux. C'était le dernier match du Brésil cette année.

Le nom de Luiz Felipe Scolari, qui a déjà remporté la Coupe du monde et n'a pas d'emploi en ce moment, est l'un de ceux qui sont les plus souvent mentionnés pour le poste de sélectionneur.

Menezes a été vertement critiqué à cause du jeu terne de l'équipe brésilienne, plus tôt cette année, mais de bons résultats obtenus récemment avaient calmé le jeu.

Il a dirigé la sélection brésilienne pendant 33 matchs, montrant une fiche de 21 victoires, six défaites et six nulles. Le principal reproche à l'endroit de Menezes était que son équipe avait tendance à mal paraître devant les équipes de premier plan et à vaincre seulement les formations les plus faibles.

Scolari, qui a mené le Brésil à la conquête de la Coupe du monde en 2002, n'a jamais exclu un retour à la barre de la sélection nationale. Il était toutefois lié au club brésilien Palmeiras jusqu'à tout récemment. Il a été libéré, plus tôt cette année, après qu'il eut été incapable d'améliorer le sort de son club en championnat du Brésil, et les amateurs de foot au pays ont immédiatement réclamé son retour à la tête de la sélection.

Menezes s'était vu donner le poste de sélectionneur après l'élimination hâtive du Brésil à la Coupe du monde de 2010, quand l'équipe dirigée par l'ancien joueur Dunga s'est inclinée devant les Pays-Bas en quarts de finale.

Muricy Ramalho était alors le premier choix, mais le quadruple champion de la ligue brésilienne a refusé le poste parce qu'il avait une entente avec Fluminense à l'époque.

Menezes avait piloté les clubs de Gremio et Corinthians au Brésil, mais il n'avait pas d'expérience à l'échelle internationale quand il a été embauché.

PLUS:pc