NOUVELLES
23/11/2012 10:50 EST | Actualisé 23/01/2013 05:12 EST

Le gouvernement haïtien lance un ultimatum à d'anciens militaires

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Le gouvernement haïtien a lancé un ultimatum à un groupe d'anciens soldats, cachés depuis six mois, précisant qu'il ne tolérerait plus aucun geste perturbant l'ordre public.

L'énoncé porte à croire que les anciens soldats, qui ont mis le gouvernement haïtien ainsi que les forces de paix des Nations unies dans l'embarras par leur action parallèle, seraient en train de planifier une nouvelle campagne.

La déclaration du ministère de la Défense indique avoir reçu des informations alléguant que les ex-militaires préparaient une manifestation publique de manière à forcer les agences gouvernementales à leur concéder des privilèges exagérés.

Des anciens combattants et leurs jeunes recrues ont défilé devant la population à plusieurs reprises dans des uniformes de camouflage, certains portant même des fusils et des pistolets.

Ils réclament que soit respectée la promesse de l'actuel président Michel Martelly de faire revivre la force militaire démantelée en 1995. Alors qu'il était candidat et après avoir été élu à la tête du pays, Michel Martelly avait exprimé le désir de faire revivre les forces armées.

Pour leur part, les diplomates étrangers estiment que les ressources financières du pays seraient mieux dépensées dans un service de police qualifié.

PLUS:pc